« Danser sa peine » : Angelin Preljocaj passe derrière les barreaux

La documentariste Valérie Müller a suivi cinq détenues de la prison des Baumettes, à Marseille, durant les quatre mois de répétitions données par son mari chorégraphe et jusqu’aux représentations en public. Un film profond, au plus près de...

« Danser sa peine » : Angelin Preljocaj passe derrière les barreaux
La documentariste Valérie Müller a suivi cinq détenues de la prison des Baumettes, à Marseille, durant les quatre mois de répétitions données par son mari chorégraphe et jusqu’aux représentations en public. Un film profond, au plus près de l’intime, plein de justesse.