« Les Algériens ont posé les premiers jalons d’un sursaut démocratique »

Un an après le début du Hirak, le politologue Chérif Dris estime que bien que le « système » ait démontré sa capacité de résilience, « le changement n’est pas impossible » en Algérie.

« Les Algériens ont posé les premiers jalons d’un sursaut démocratique »
Un an après le début du Hirak, le politologue Chérif Dris estime que bien que le « système » ait démontré sa capacité de résilience, « le changement n’est pas impossible » en Algérie.