Skoda a révélé les informations sur le crossover électrique Enyaq

La nouveauté recevra cinq versions et pourra rouler sans recharger jusqu'à 500 kilomètres

Skoda a révélé les informations sur le crossover électrique Enyaq

La marque Skoda a révélé les caractéristiques du crossover électrique Enyaq iV, le premier modèle de la marque, construit sur l'architecture Volkswagen MEB. Le véhicule tout-terrain aura cinq centrales électriques de capacités différentes, des versions à traction arrière ou toutes roues motrices, ainsi qu'une version à longue portée pouvant voyager sur une seule charge jusqu'à 500 kilomètres.
La première née Skoda sur la plate-forme électrique MEB, qui sous-tend la ligne Volkswagen ID et la berline Seat el-Born, a des longueurs, des largeurs et des hauteurs de 4648, 1877 et 1618 millimètres, respectivement. L'empattement de la nouveauté s'étendait à 2765 millimètres - c'est plus que celui de l'ascenseur Octavia. Volume du coffre - 585 litres; poids maximal de la remorque tractée - 1200 kilogrammes. La société souligne que l'Enyaq iV a un bon coefficient de résistance à l'air de 0,27 pour les croisements. Par exemple, à Kodiaq, il est de 0,33 et à Tesla Model X - 0,25.

La Skoda Enyaq iV sera mise en vente en cinq versions. Le premier Enyaq iV 50 est une batterie d'une valeur nominale de 55 kilowattheures (dont 52 disponibles), un moteur électrique de 109 kilowatts (148 forces) monté sur l'essieu arrière et une réserve de marche de 340 kilomètres. Un multisegment avec un indice de 60 iV offrira un retour de 132 kilowatts (180 forces), une batterie d'une capacité de 62 kilowattheures (58 disponibles) et une autonomie de 390 kilomètres. La traction arrière iV 80 est déclarée comme la plus longue autonomie: elle est équipée de batteries de traction de 82 kilowattheures (valeur réelle 77) et d'un moteur électrique de 150 kilowatts (204 puissance), et parcourt jusqu'à 500 kilomètres sans recharge.

Enyaq iV aura également deux versions à traction intégrale: 80X et vRS. Tous deux recevront une batterie de traction d'une capacité de 82 kilowattheures et deux moteurs électriques avec des rendements combinés de 195 et 225 kilowattheures, respectivement (265 et 306 forces). Le vRS "chargé" pourra accélérer de zéro à cent en 6,2 secondes, respectivement, et sa vitesse maximale sera de 180 kilomètres par heure. L'Enyaq iV 80X et le vRS parcourront 460 kilomètres sur un cycle de mesure WLTP sans recharge.

Vous pouvez charger le crossover à la fois à partir d'une prise domestique de 2,3 kW, d'un appareil mural et d'un terminal public de 11 et 50 kW, respectivement, et à partir d'une colonne à grande vitesse avec un courant continu jusqu'à 125 kW. Dans ce dernier cas, le remplissage de la batterie de 10 à 80% prend 40 minutes. En comparaison, la batterie Porsche Taycan de 800 volts prend en charge des terminaux de 270 kilowatts et se charge de 5 à 80% en 22,5 minutes.

Prenant l'exemple de l'Enyaq iV, la marque tchèque présentera également un nouveau concept d'intérieur. Pour la première fois sur une machine de production, l'entreprise utilise du cuir pour le tannage dont les tanins, obtenus à partir de feuilles d'olivier, sont utilisés. De plus, le crossover recevra une connexion permanente au Réseau, des mises à jour "over the air", un écran 13 pouces et une projection en réalité augmentée.
Le programme d'électrification Skoda prévoit le lancement de 10 modèles jusqu'en 2022. Par ailleurs, un montant sans précédent pour l'entreprise a été investi dans le développement et le rééquipement de la production - deux milliards d'euros. Une partie de ces fonds a été utilisée par Skoda pour démarrer la production de masse de CITIGOe iV et Superb iV.